UNFPA Le UNFPA a l'oeuvre 2001
En arrière à Menu du Principal
 

RESSOURCES ET GESTION
Présence de l’UNFPA dans le monde.

Présence du UNFPA dans le monde
(Cliquez sur carte pour plus grande version)

Un nombre record de donateurs a contribué à l’UNFPA en 2003, soit 149 pays plus le Mars Trust et la campagne « 34 millions d’amis », contre 69 pays en 1999. Toutes les contributions sont volontaires et proviennent plus que jamais des pays bénéficiaires de programmes, notamment en Afrique, preuve de la solidité de l’appui de l’UNFPA. Nos programmes sont soutenus par des gouvernements et des organisations intergouvernementales, ainsi que par des groupes du secteur privé et des particuliers. L’UNFPA est la principale source d’assistance en matière de population financée par la communauté internationale. Il gère directement un quart de l’assistance mondiale aux pays en développement.

REVENUS

Le revenu total pour 2003 (revenu ordinaire et ressources diverses) a été de 397,9 millions de dollars, contre 373,1 millions de dollars pour 2002.

Le revenu ordinaire a été de 292,3 millions de dollars en 2003, soit une augmentation de 12,4 % par rapport au revenu de 2002 qui était de 260,1 millions de dollars. Cette somme comprend 288,5 millions de dollars en contributions volontaires provenant des pays donateurs et en contributions privées du Mars Trust et de la campagne « 34 millions d’amis », 2,6 millions de dollars de revenus en intérêts et 1,2 million de revenus d’autres sources. Les ressources ordinaires alimentent l'essentiel des activités de l’UNFPA, soutenant en permanence les programmes de pays du Fonds dans des pays en développement, avant tout par les annonces de contributions des gouvernements. Elles servent aussi à appuyer et à gérer les programmes et à administrer l'organisation.

Les contributions diverses de 2003 se sont élevées à 105,6 millions de dollars, soit une baisse de 6,5 % par rapport aux 113,0 millions de dollars de 2002. Les chiffres de 2003 comprennent les intérêts et autres revenus, pour 2,0 millions de dollars. Le revenu des contributions diverses, qui est alloué à des activités déterminées, comprend les fonds d'affectation spéciale, les accords de participation aux coûts, et d'autres fonds provenant de contributions conditionnelles.

DÉPENSES

Les dépenses au titre des projets (ressources ordinaires) ont atteint pour 2003 le chiffre total de 176,4 millions de dollars, contre 203,6 millions de dollars pour 2002. Ce chiffre comprend 140,5 millions de dollars pour les programmes de pays, contre 172,5 millions de dollars pour 2002 et 35,9 millions de dollars pour les programmes multinationaux (régionaux et interrégionaux), contre 31,1 millions pour 2002. Les services d’appui technique ont représenté 13,9 millions de dollars et les services d’appui administratif et opérationnel 5,0 millions de dollars.

Sur le montant total des dépenses, l'UNFPA a affecté 108,4 millions de dollars à l'aide à la santé en matière de reproduction et à la planification familiale, 34,8 millions de dollars aux stratégies de population et de développement, 21,4 millions de dollars aux activités de plaidoyer et 11,8 millions de dollars à l’assistance multisectorielle. Ces dépenses ont été autorisées par la Directrice exécutive, pour donner suite aux recommandations approuvées par le Conseil d'administration concernant l'assistance aux programmes.

Assistance de l’UNFPA par agent d’exécution
Assistance de l’UNFPA par grand domaine d’activité

DÉPENSES PAR RÉGIONS

En 2003, l’UNFPA a fourni son appui à 136 pays, régions et territoires en développement et pays à économie en transition : 45 en Afrique subsaharienne, 38 dans les États arabes et en Europe de l’Est, 27 en Amérique latine et dans les Caraïbes et 26 en Asie et dans le Pacifique. L’Afrique subsaharienne a reçu le pourcentage le plus élevé de l’assistance de l’ UNFPA (63,5 millions de dollars), suivie par l’Asie et le Pacifique (53,3 millions de dollars), les États arabes et l’Europe (23,0 millions de dollars) et l’Amérique latine et les Caraïbes (13,5 millions de dollars). L'assistance fournie au niveau interrégional et mondial s'est élevée à 23,2 millions de dollars.

RESOURCES HUMAINES

Dans le monde entier, l'UNFPA compte 972 fonctionnaires autorisés par le budget, et près de la moitié du personnel professionnel sont des femmes. En 2003, les fonctionnaires ont participé à plusieurs activités de formation et d'apprentissage.

Neuf groupes pluridisciplinaires d'experts conseils ont fourni une assistance technique spécialisée au niveau des régions et des pays. Ces Équipes d'appui technique aux pays sont basées à Addis-Abeba, Amman, Bangkok, Bratislava, Dakar, Harare, Katmandou, Mexico et Suva. Les conseillers sont spécialisés en population et santé en matière de reproduction, VIH/sida, logistique et gestion de l'approvisionnement, sexospécificité, activités de plaidoyer et d'autres disciplines techniques.

Aux fins de la mise en oeuvre de la nouvelle stratégie des ressources humaines, l’UNFPA a élaboré en 2003 un cadre de compétences organisationnel et a instauré une typologie des bureaux de pays définissant les niveaux de dotation en personnel selon les besoins des programmes du pays. Il a également mené de nombreuses activités de formation au cours de l’année, notamment des ateliers sur la mise en oeuvre de la transition, un atelier d’orientation pour les administrateurs auxiliaires, un cours d’eapprentissage sur la sécurité fondamentale des Nations Unies sur le terrain et des ateliers de formation à un système de planification des ressources.

Dépenses de l’UNFPA par région géographique

LA TRANSITION

L’UNFPA a consolidé les processus de changement et de réalignement ayant résulté de la phase de transition de 18 mois qui s’est achevée en décembre 2002 et a fait fond sur ces processus. La transition a eu pour effet d’accroître l’efficacité organisationnelle et les capacités du Fonds en matière de gestion axée sur les résultats. Ces changements contribueront à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement ainsi que que du Programme d’action de la CIPD.

Tout au long de l’année 2003, l’UNFPA s’est attaché à intégrer des approches de la gestion des ressources humaines, de partage des connaissances, d’apprentissage et de formation et de gestion financière axées sur les résultats. Dans le cadre de cet effort, il a été élaboré des instruments et des directives de planification, des activités de formation du personnel et l’importance du suivi-évaluation systématique et de la fourniture de rapports axés sur les résultats a été réaffirmée. L’UNFPA a également préparé la mise en place en janvier 2004 du système de planification des ressources baptisé ATLAS, qui doit accroître l’efficacité organisationnelle ainsi que la capacité du Fonds à corréler les ressources et les résultats.

L’UNFPA a mené à bien 91 ateliers de formation d’une durée de trois jours chacun afin d’expliquer à son personnel quels étaient les changements entraînés par le programme de transition et les possibilités et responsabilités qui en découlaient. Les fonctionnaires ont ainsi mieux compris les objectifs du programme et l’orientation stratégique du Fonds.

Revenus et dépenses de l’UNFPA en 2003
Les 20 principaux donateurs de l’UNFPA en 2003
Assistance de l’UNFPA par région géographique
Dépenses de l’UNFPA pour 2002 et 2003 par région géographique
Annonces de contributions et payements effectifs des gouvernements pour 2003
Dépenses effectuées au titre de projet en 2003