UNFPA Le UNFPA a l'oeuvre 2001
En arrière à Menu du Principal
 


Thoraya Ahmed Obaid, 
Directrice exécutive


Aperçu général 

La mise en évidence de la place centrale de la santé en matière de reproduction dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) a été une priorité tout au long de l’année 2003. Ces objectifs sont indissociables du Programme d’action de la CIPD, qui constitue le plan général de développement de l’UNFPA depuis 1994 et les relations qui les unissent sont à présent largement reconnues. L’objectif de la CIPD sur l’universalité de l’accès aux soins de santé en matière de reproduction est d’une importance fondamentale pour la réduction de la pauvreté, et les progrès au plan de la population et de la santé en matière de reproduction sont absolument indispensables à la réalisation d’ua moins quatre des OMD : la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, la réduction de la mortalité infantile, l’amélioration de la santé maternelle et la lutte contre le VIH/sida.

En 2003, l’UNFPA a appuyé des activités dans les domaines de la population et de la santé en matière de reproduction dans 136 pays pour réduire la pauvreté et encourager le respect des droits de l’homme.

Pour promouvoir l’égalité des sexes et autonomiser les femmes, l’UNFPA a élaboré un guide de programmation à l’intention des travailleurs de la santé sur la violence sexiste et a favorisé un dialogue de politique par son Initiative pour les adolescentes dans 11 pays pour encourager les jeunes filles à poursuivre leurs études et à retarder le mariage et la grossesse;

Pour réduire la mortalité infantile, l’UNFPA a élargi l’accès aux soins obstétriques d’urgence dans le cadre du programme « Faire de la maternité sans risques une réalité », en Inde, au Maroc, au Mozambique et au Nicaragua, et il a renforcé les services de planification familiale pour permettre aux ménages d’avoir des familles moins nombreuses et en meilleure santé;

Pour améliorer la santé maternelle, le Fonds s’est attaché à prévenir et à traiter la fistule obstétricale dans une vingtaine de pays d’Afrique subsaharienne, d’Asie du Sud et de la Région arabe et a envoyé des trousses d’urgence pour les soins de santé en matière de reproduction dans 30 pays et territoires en situation de crise;

Pour lutter contre le VIH/sida, l’UNFPA a appuyé les efforts déployés par l’Alliance pour la jeunesse africaine pour étendre l’éducation préventive dans quatre pays d’Afrique et a lancé un programme de prévention pour les jeunes dans six pays d’Amérique centrale et des Caraïbes.

Les travaux de l’UNFPA dans ces domaines ainsi que d’autres ont été largement reconnus comme constituant une approche globale du développement qui place les gens au premier plan. L’UNFPA a reçu l’appui d’un nombre record des donateurs qui ont annoncé leurs contributions financières en 2003, appui qui s’est également exprimé dans les déclarations émises par les pays développés et en développement lors des préparatifs du dixième anniversaire du Programme d’action de la CIPD en 2004.

Avec l’année 2003, s’est achevée également la première décennie consacrée à la mise en oeuvre du Programme d’action de la CIPD. Parallèlement aux OMD, celui-ci continue de fournir des orientations d’avenir pour le développement, la paix et la sécurité. L’UNFPA reste attaché à l’exécution de sa mission qui est de faire progresser les soins de santé en matière de reproduction et les droits à ces soins de manière sensible aux spécificités culturelles, dans le respect des droits de l’homme et de la dignité de tous les individus.



Thoraya Ahmed Obaid
Directrice exécutive Fonds des Nations Unies pour la population